titre du site

"Le plus puissant peptide de guérison disponible !"

Les soldats d'élite et les athlètes l'utilisent pour récupérer et guérir les blessures DEUX FOIS plus vite ! lien pour acheter
Mais il est également utilisé pour les ulcères, les brûlures, entorses, etc ...
il signale simplement au corps d'accélérer tout les processus de guérison !

Le Pro-Healer ou BPC 157 est une protéine à usage externe et interne, oral et topical, appliquée sur les plaies externes, coupures, écorchures, elle va réduire considérablement le temps de guérison.
Les études ont montré que le BPC 157, pris par voie orale, 1 mg par jour, peut aider, entre autres, à inverser les dommages de l'ulcère, à réduire l'inflammation à travers le tube digestif et à guérir le foie de l'alcool et d'autres dommages.
Les essais et les utilisations possibles pour cette protéine sont infinis et continuent à être découvertes !

BPC 157: La molécule qui guérit de façon miraculeuse

Qu’est-ce que le BPC 157 ?

Le corps humain dispose d’un remarquable système de réparation et d’auto-guérison. Un des composants importants de ce système est une protéine appelée Body Protection Compound (Élément de Protection du Corps) = BPC 157.

Le BPC 157 est un peptide constitué de 15 acides aminés. Il est produit par le corps dans l’environnement acide de l’estomac. Ce peptide est bien connu pour sa capacité à guérir, à réparer et à régénérer. Des études suggèrent que le BPC 157 est utile dans le traitement des ulcères dans le tube digestif ainsi que dans le traitement de la maladie inflammatoire de l’intestin (IBD), un groupe de troubles inflammatoires de l’appareil digestif. Le BPC 157 facilite également la cicatrisation de divers tissus, y compris la peau, le muscle, l’os, le ligament et le tendon.

Le BPC 157 dans le tube digestif

Le BPC 157 étant présent dans les sucs de l’estomac, on s’attendrait à ce qu’il soit impliqué dans le fonctionnement du tube digestif. Et c’est bien le cas. En fait, le BPC 157 est également appelé « pentadécapeptide gastrique stable » car il reste stable dans les sucs gastriques humains pendant au moins 24 heures.

Le BPC 157 a plusieurs fonctions dans le tube digestif. Il préserve l’intégrité de la muqueuse de l’estomac, améliore la digestion et facilite la guérison dans tout le tube digestif. Il est particulièrement utile dans le cas de : [1] [2]:

  1. maladies intestinales inflammatoires, telles que la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn et l’œsophagite
  2. fistule et anastomose intestinale (ce dernier est un processus où une section d’un intestin est coupée et enlevée. Les deux extrémités sont alors reliées chirurgicalement.)
  3. réversion du syndrome du côlon court
  4. pour protéger le tractus gastro-intestinal de la surutilisation des AINS (anti inflammatoires non stéroïdiens).

Une grande partie de la capacité de guérison du BPC 157 provient de sa capacité à:

Protéger l’endothélium – revêtement intérieur des vaisseaux sanguins et du système lymphatique connu sous le nom d’endothélium,

Jouer un rôle important dans la formation de nouveaux vaisseaux sanguins – un processus connu sous le nom d’angiogenèse.

Le BPC 157 est utilisé comme agent anti-ulcéreux

Le BPC 157 est un agent cytoprotecteur, ce qui signifie qu’il peut limiter les dommages occasionnés à la muqueuse gastrique par des agents qui déclenchent des formations d’ulcères. Plus important encore, il n’empêche pas la sécrétion d’acide gastrique, mais renforce la protection de la muqueuse gastrique.

Les AINS, ou anti-inflammatoires non-stéroïdiens, sont couramment utilisés pour soulager la douleur et l’inflammation. La surutilisation des AINS est connue pour causer des ulcères et même des saignements dans le tube digestif. Le BPC 157 possède la capacité de guérir ces ulcères et une étude publiée en 2013 a noté que le BPC 157 a une activité antidote claire contre les effets secondaires des AINS, et que «la variété des effets bénéfiques décrits par le BPC 157 pourrait bien être un fondement pour l’établissement du BPC 157 comme agent antidote des AINS, étant donné qu’aucun autre agent isolé n’a donné un ensemble d’effets similaires» [3].

En outre, le BPC 157 peut guérir les lésions du foie développées en raison de la surutilisation de l’alcool. Ces lésions peuvent entraîner des lésions des tissus hépatiques. Ainsi, le BPC 157 peut protéger le foie contre une détérioration supplémentaire.

Le BPC 157 utilisé dans la maladie inflammatoire de l’intestin

Le BPC 157 présente un grand potentiel pour réduire les symptômes de la maladie inflammatoire intestinale avancée (MII). Le peptide combine ses propriétés anti-inflammatoires et curatives pour gérer les conditions suivantes :

Maladie de Crohn : inflammation chronique affectant le tube digestif. Elle provoque des douleurs abdominales, la diarrhée et une mauvaise absorption des nutriments conduisant à la fatigue et la malnutrition.

Colite ulcéreuse : formation d’ulcères et plaies ouvertes dans le côlon.

Oesophagite : inflammation de l’oesophage (tube alimentaire), qui est extrêmement douloureuse notamment lorsqu’il s’agit de déglutir.

Le BPC 157 pour guérir les plaies

La guérison des plaies est un processus complexe impliquant une succession séquentielle d’événements, qui sont critiques pour maintenir l’intégrité du corps.

Le BPC 157 possède un énorme potentiel dans la guérison de nombreux tissus tels que la peau, les muscles, les os, les ligaments et les tendons. Il réduit l’inflammation au niveau de la plaie et permet une guérison plus rapide des ligaments osseux, des muscles endommagés, des tendons d’Achille et des plaies cutanées [4] [5].

Il existe trois processus majeurs par lesquels le BPC 157 joue un rôle vital dans la guérison des blessures : l’angiogenèse, la formation de tissu de granulation et la production de collagène. Tous ces mécanismes sont essentiels à tout processus de guérison se produisant dans le corps.

L’angiogenèse est un processus où de nouveaux vaisseaux sanguins sont formés autour de la blessure. Il permet aux nouveaux vaisseaux sanguins d’envoyer de l’oxygène, des nutriments et des cellules inflammatoires aux tissus cicatrisants et régénérants. Le BPC 157 augmente l’expression du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF) qui favorise l’angiogenèse [6].

La VEGF en bref…

La VEGF est une protéine qui signale la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins quand un tissu est endommagé. C’est un processus très important qui sert à rétablir l’approvisionnement en sang, et du même coup en oxygène et en alimentation des tissus lorsque l’approvisionnement en sang est au plus bas. En d’autres termes, au cours d’une blessure, le facteur de croissance déclenche la germination de nouveaux vaisseaux sanguins – une action qui augmente l’afflux de nutriments aux tissus endommagés.

Le BPC 157 exerce un rôle particulièrement efficace dans la guérison des tendons. Les muscles ont un processus remarquable de guérison, en raison d’un système très développé de vaisseaux sanguins et aussi de cellules souches. Cependant, les tendons manquent de ce réseau de vaisseaux sanguins et, par conséquent, il y a un flux réduit d’oxygène et de nutriments vers le tendon de récupération. Cela conduit à une guérison altérée.

Le BPC 157, en régulant à la hausse le VEGF, déclenche une réponse angiogénique adéquate et contrôlée qui permet aux tendons de guérir plus rapidement. Contrôler l’angiogenèse est important, car dans les cas où elle n’est pas contrôlée, cela interfère dans la guérison, conduisant finalement à une maladie chronique des tendons.

Le BPC 157 intervient efficacement dans la guérison des muscles et des tendons par la régulation de certains processus complexes sous-jacents: «Dans la guérison des tendons et des muscles, son effet bénéfique fonctionnel, biomécanique et patho histologique s’accompagne d’une action angiogénique. Le BPC 157 peut protéger directement l’endothélium, influencer le système NO (monoxyde d’azote), contrecarrer l’effet de l’inhibiteur du NOS et du précurseur du NO, ainsi que de l’expression excessive de l’endothéline.

Les propriétés anti-inflammatoires du BPC 157 contribuent davantage à ses bienfaits de guérison. Le peptide diminue la concentration de médiateurs inflammatoires dans les tissus lésés ou endommagés – favorisant le processus de guérison des plaies et permettant au tissu de guérir plus rapidement.

Le BPC 157 influence le système NO (du monoxyde d’azote)

Le BPC 157 interagit avec, et module, le système du monoxyde d’azote (NO) : une importante propriété responsable d’un grand nombre de ses effets sur la cicatrisation et la réparation des tissus.

Le NO est un gaz produit naturellement par le corps et est impliqué dans de nombreux aspects des processus de réparation, de guérison et de régénération – impliquant l’angiogenèse, l’inflammation, la prolifération cellulaire, le dépôt de matrice et le remodelage, pour n’en nommer que quelques-uns. L’oxyde nitrique joue un rôle particulièrement important dans la médiation d’un certain nombre de réponses inflammatoires et la promotion de l’angiogenèse (croissance de nouveaux vaisseaux sanguins).

En outre, une étude a montré que la capacité de la protéine à influencer le système de NO peut être utile dans de nombreuses conditions [7]:

  1. la protection de la muqueuse gastrique après les lésions alcooliques
  2. l’intoxication due à l’alcool et le sevrage
  3. les problèmes cardiovasculaires, y compris insuffisance cardiaque chronique, battements cardiaques irréguliers et pression artérielle élevée dans les artères des poumons
  4. les changements dans les niveaux de potassium dans le sang qui peuvent conduire à un dysfonctionnement des membranes cellulaires
  5. les complications avec guérison de la fistule, du côlon et de l’œsophage.

Le BPC 157 est sans danger et sans effets secondaires

Le BPC 157 est naturellement produit par le corps en petites quantités. Il n’y a pas d’effet secondaire rapporté associé à son utilisation. Sans «Dose Létale 1» atteinte pour le BPC 157, il bénéficie d’un profil de sécurité élevé. (La «dose létale 1» de toute substance est la dose à laquelle 1% de la population testée est tuée.)

Les Avantages du BPC 157 en bref

La protéine de guérison miraculeuse :

  1. Anti-ulcère et protège la muqueuse gastrique,
  2. Fournit un soulagement dans les maladies inflammatoires de l’intestin, y compris la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn,
  3. Favorise la guérison dans la chirurgie intestinale et la fistule,
  4. Favorise une guérison plus rapide des muscles et des tendons endommagés,
  5. Améliore la cicatrisation des coupures superficielles, des plaies cutanées et des abrasions.

 

Références:

  1. Cesarec V, Becejac T, Misic M, Djakovic Z, Olujic D, Drmic D, Brcic L, Rokotov DS, Seiwerth S, Sikiric P. Pentadecapeptide BPC 157 and the esophagocutaneous fistula healing therapy. European Journal of Pharmacology. 2013
  2. Stable gastric pentadecapeptide BPC 157: novel therapy in gastrointestinal tract.  Current Pharmaceutical Design. 2011
  3. P Sikiric et al. Toxicity by NSAIDs. Counteraction by stable gastric pentadecapeptide BPC 157. Current Pharmaceutical Design. 2013
  4. Chang CH, Tsai WC, Hsu YH, Pang JH. BPC 157 enhances the growth hormone receptor expression in tendon fibroblasts. Molecules. 2014
  5. Krivic, A., Anic, T., Seiwerth, S., Huljev, D. and Sikiric, P. Achilles Detachment in Rat and Stable Gastric Pentadecapeptide BPC 157: Promoted Tendon-to-Bone Healing and Opposed Corticosteroid Aggravation. . J. Orthop. 2006
  6. L. Brcic et al. Modulatory Effect Of Gastric Pentadecapeptide Bpc 157 On Angiogenesis In Muscle And Tendon Healing. Journal of Physiology And Pharmacology 2009
  7. P Sikiric et al. Stable gastric pentadecapeptide BPC 157-NO-system relation. Current Pharmaceutical Design. 2014