titre du site

"Le plus puissant peptide de guérison disponible !"

Les soldats d'élite et les athlètes l'utilisent pour récupérer et guérir les blessures DEUX FOIS plus vite ! lien pour acheter
Mais il est également utilisé pour les ulcères, les brûlures, entorses, etc ...
il signale simplement au corps d'accélérer tout les processus de guérison !

Le Pro-Healer ou BPC 157 est une protéine à usage externe et interne, oral et topical, appliquée sur les plaies externes, coupures, écorchures, elle va réduire considérablement le temps de guérison.
Les études ont montré que le BPC 157, pris par voie orale, 1 mg par jour, peut aider, entre autres, à inverser les dommages de l'ulcère, à réduire l'inflammation à travers le tube digestif et à guérir le foie de l'alcool et d'autres dommages.
Les essais et les utilisations possibles pour cette protéine sont infinis et continuent à être découvertes !

Accueil du BPC 157

1 Flares Google+ 1 Facebook 0 Twitter 0 Pin It Share 0 1 Flares ×

Témoignages BPC157, clients Biotrends 2016.

Pro-Healer-biotrends-bpc157-101Personnellement, je dirais qu’un des points forts pour prendre le BPC est sur ses capacités anti-inflammatoires à travers tout le corps.

Oui, il permet au corps de guérir rapidement, il prend soin de l’IBS (Syndrome de l’intestin irritable) et plus, mais, en ce qui concerne spécifiquement l’anti-vieillissement, c’est sa capacité à réduire, voire éliminer, le gonflement à travers le corps.

Vous et moi savons, d’après nos recherches, que ce gonflement (Œdème) est une cause majeure du vieillissement.

Ce produit est également inclus dans leur produit phare anti-âge « Super Lot de Rajeunissement » disponible ici, sur lequel vous pouvez obtenir -10% en vous inscrivant à l’auto-envoi mensuel ici.

Voici quelques témoignages que j’ai reçus de personnes utilisant le PRO-HEALER BPC157 fabriqué par BioTrends HK. Comme d’habitude j’ai enlevé les noms de famille :

  • 1- Jack T., 73 ans, Tulsa Oklahoma, USA

Je souffre de douleurs articulaires, des tendons et suis lent à la guérison depuis de nombreuses années. Un de mes amis m’a recommandé d’essayer le Pro-Healer BPC-157 et j’ai senti que je devais vous écrire pour que vous sachiez combien j’apprécie ce produit.

Le gonflement et la douleur dans mes articulations et la douleur de mes tendons ont diminué au point que je les oublie souvent que j’avais ce problème.

Comme bonus inattendu, mon estomac ne me fait plus mal le matin. Peut-être que j’avais un ulcère, mais je ne le savais pas ?

J’ai lu en effet que ce produit aide, et peut même guérir des ulcères en seulement quelques jours. Merci encore.

  • 2- Roberta B., 48, Alberta, Canada

Pour moi ce Pro-Healer m’a sauvé la vie. J’ai été diagnostiquée avec la maladie de Crohn depuis de nombreuses années. Très souvent, la douleur est incroyable. J’ai eu 3 résections de mes intestins jusqu’à présent et j’avais vraiment peur pour mon avenir.

Maintenant, avec le Pro-Healer, je n’ai jamais plus de douleur, tous les ballonnements et l’enflure a disparue. Mon médecin est étonné du changement que j’ai eu.

La seule fois où j’ai eu un problème a été quand je me suis arrêtée de le prendre l’été dernier alors que je voyageais, mais j’ai recommencé quand je suis rentrée et tout est bien à nouveau. Je souhaite que vous puissiez faire un auto-envoi mensuel pour moi.

  • 3- Stephan C.:  52,  Belgique

Je suis diabétique et souffre d’ulcères sur mes pieds. J’ai déjà perdu 1 orteil en raison de ce problème.

Je suis très heureux avec le Pro-Healer comme il a guéri mes ulcères de la peau dans un très court laps de temps.

Je le mélange, comme expliqué sur la boîte, et j’en applique sur toutes mes blessures chaque jour. Au début, je pensais que cela ne fonctionnerait pas, je suppose que mes attentes étaient très élevées et je voulais des résultats instantanés.

Après quelques jours, cependant, il était très clair qu’elles étaient en cours de guérison et la guérison fut très rapide.

J’ai essayé beaucoup de choses différentes, mais je n’ai jamais eu ce genre de résultats. Je crois que grâce au Pro-Healer je peux faire en sorte de ne plus perdre d’autres orteils.

Je suis très heureux, je vous remercie beaucoup.

➡ Pour voir le produit cliquez ici

➡ En auto-envoi mensuel avec -10% c’est ici

 

Essayez le BPC 157 pour rajeunir !

Vous avez des problèmes ou vous voulez renforcer votre foie, vos intestins, vos neurones, ou vous souffrez d’ulcère ou de brûlures internes ou externes, ou de blessures diverses ?

Biotrends met à votre disposition le seul produit qui déclenche et accélère le processus de guérison naturel du corps, le BPC 157 !

  • Le BPC157 est un peptide qui fait des miracles pour le corps humain. Il est utilisé par les militaires, mais aussi par les sportifs et alterophiles pour récupérer plus vite et guérir les blessures externes ou internes.
  • C’est un peptide de signalement qui accélère le processus de réparation cellulaire, et les effets sont impressionants, avec des vitesses de guérison doublées !
  • Il est recommandé pour réparer le foie pour les personnes qui en souffrent par abus de nourriture ou d’alcool (cirrhoses), ou les victimes d’hépatites.
  • mais aussi pour réparer les dégâts au cerveau.
  • Il est aussi utilisé en parrallèle d’autres suppléments anti-vieillissement, car il permet d’accélérer la réparation des organes et cellules rajeunies par les autres produits.

Dosages :

  • Utilisation interne – Utilisez une petite cuillère, comptez 7 gouttes et prenez les oralement. Pas besoin de les garder sous la langue, avalez-les simplement. Répétez 2 fois par jour, matin et soir. Il n’est pas nécessaire de le prendre sur un estomac vide, mais ne le prenez pas durant un repas.
  • Extérieur (Coupure, éraflure ou brûlure) – Bien nettoyer l’endroit avec de l’eau légèrement savonneuse. Appliquez le BPC-157 directement sur l’endroit concerné et massez légèrement.1 ou 2 gouttes pour 10 cm2. Comme alternative vous pouvez appliquer quelques gouttes directement sur un pansement et l’appliquer sur l’endroit à soigner.

Le message de Biotrends :

« Avec la puissance de rajeunissement de Nouvelle-Vie et le pouvoir réparateur de Pro-Healer, voici un duo parfait pour votre arsenal anti-viellissement. »

Dosage : Il suffit d’en prendre 1 mg par jour par voie orale.

 

 

Un produit qui signale au corps de guérir et cicatriser plus vite :

Le seul ingrédient contenu dans le produit « PRO-HEALER » est le peptide BPC 157.
BPC signifie en Anglais « Body Protective Compound », soit en Français = « Produit qui protège le corps »

Ce nom est donc bien défini, et a été donné par une des plus grandes armées au monde, après avoir découvert ses effets spectaculaires sur la réparation des blessures des soldats, à tous niveaux, tendinaires, musculaires et tissulaires.
Les soldats d’élite en prennent chaque jour lors de leurs interventions, et ainsi leur corps se répare et guéri plus vite en cas de blessure bénigne ou grave, au moins 2 fois plus vite.

Il signale aux muscles, aux tendons mais aussi à tous les types de tissus corporels de se réparer plus vite, et il a aussi été decouvert comme étant très efficace pour guérir les ulcères, à l’estomac notament.

 

Un peptide récent mais déjà bien étudié pour ses effets impressionants :

Les soldats et les athlètes de haut niveau l’utilisent pour récupérer et guérir les blessures deux fois plus vite !

Mais il est également utilisé pour les ulcères, les brûlures, entorses, etc …
Il signale simplement au corps d’accélérer tous les  processus de guérison!

Le Pro-Healer ou BPC 157 est une protéine de guérison externe et interne , à prise orale et topicale, appliquée sur les plaies externes, coupures et écorchures, elle va diminuer considérablement le temps de guérison.

Des études ont montré que le BPC157, pris par voie orale, 1 mg par jour, va aider à inverser les dommages des ulcères, réduire l’inflammation à travers le tube digestif, et guérir le foie de l’alcool et d’autres dommages, entre autres choses.

Les études et les utilisations possibles pour cette protéine sont infinies et continuent d’être découvertes !

# Déjà plus de 90 études scientifiques concernenant le BPC 157, rien que sur NCBI !

Les études sur le BPC 157 publiées par la Librairie Nationale Américaine des Instituts de Médecine et de Santé.
Voici une sélection concernant des attraits majeurs du peptide BPC 157 :

– « Le pentadécapeptide gastrique stable BPC 157 guérit la cystéamine-colite et l’anastomose du côlon, et neutralise lésions cérébrales dans la cuprizone, et le handicap moteur. »
Original en Anglais : Stable gastric pentadecapeptide BPC 157 heals cysteamine-colitis and colon-colon-anastomosis and counteracts cuprizone brain injuries and motor disability.
2013 – Pubmed 24304574

– « Le BPC 157 et les vaisseaux sanguins »
Original en Anglais : BPC 157 and blood vessels.
2014 – Pubmed 23782145

– « Effet salutaire du peptide gastrique pentadécapeptide BPC 157 dans 2 modèles différents de stress urinaires chez la femelle rat. »
Original en Anglais : Salutary effect of gastric pentadecapeptide BPC 157 in two different stress urinary incontinence models in female rats..
2013 – Pubmed 23478678

– « L’effet sauveur de vie du peptide pentadécapeptide BPC 157, dans les cas de perturbations hyperkaliémies mortelles chez les rats, qui ne sont donc pas liées au système. »
Original en Anglais : Mortal hyperkalemia disturbances in rats are NO-system related. The life saving effect of pentadecapeptide BPC 157.
2012 – Pubmed 23327997

– « Thérapie de guérison de la fistule oeusophago-cutanée avec le peptide pentadécapeptide BPC 157. »
Original en Anglais : Pentadecapeptide BPC 157 and the esophagocutaneous fistula healing therapy.
2013 – Pubmed 23220707

Concernant la réparation des tendons, publié par le Journal de la Recherche Orthopédique (Journal of Orthopaedic Research) en 2003 :
« Le pentadécapeptide gastrique BPC 157 accélère la guérison du talon d’achille coupé chez le rat, et stimule in vitro la croissance des tendocytes. »
Original en Anglais : Gastric pentadecapeptide BPC 157 accelerates healing of transected rat Achilles tendon and in vitro stimulates tendocytes growth.
Journal of Orthopaedic Research – Volume 21, pages 976–983, November 2003

1 Flares Google+ 1 Facebook 0 Twitter 0 Pin It Share 0 1 Flares ×